Cuba | Blog des élèves de l'école de danses latines Callesol

Vous parcourez les archives de Cuba

avatar

par Luna

Stages de rumba & salsa con rumba avec Wilmer & Maria – photos du 15 mars 2014

Le April 16, 2014 dans rumba, stage

L’école de danse latines Callesol accueillait pour la première fois à Paris Wilmer et Maria , deux danseurs et enseignants cubains très talentueux et pédagogues.
Voici les photos de la première journée de stages : rumba et salsa con rumba tous niveaux.

 

Partagez cet article !
avatar

par Malexa

Amanece El Nuevo Año – Polo Montañez

Le January 20, 2014 dans Paroles de chanson

Amanece El Nuevo Año – Polo Montañez

Une petite merveille, avec la magnifique voix du regretté Polo Montañez, un très joli son cubain pour fêter la nouvelle année !
Polo Montañez

Pour l’écouter c’est ici !
Paroles en espagnol

Traduction :

Le soleil se lève, et je vois dans le ciel
une lumière là-haut au sommet

et je me rends compte que nous sommes aujourd’hui le 1er
et qu’une nouvelle année vient de commencer

Bonne chance! Je ne me plains pas
ayant déjà fêté les quarante et quelque
et bien que je ne me sente pas vieux
Les rides des années qui passent sont bien visibles
Je me laisse porter par ma volonté
qui m’aide toujours et m’amène partout
Pourquoi souffrir? Pourquoi pleurer
si j’ai tout un monde encore à découvrir

Le soleil se lève, premier jour
et ma femme me prépare le bain
ce soir je ne vais pas m’endormir
et je vais célébrer la nouvelle année

Nouvel An (cool), nouvelle année
La vie ne s’arrête pas, mais continue de briller
Santa Barbara bénie
merci pour cette nouvelle année
l
a vie est un jeu, permettez-moi de continuer à jouer

Nouvel An (cool), nouvelle année
La vie ne s’arrête pas, mais continue de briller
Nouvel An, Noël, festivités pour la nouvelle année
Je vous souhaite mes félicitations pour cet anniversaire
Nouvel An, nouvelle année
La vie ne s’arrête pas, mais continue de briller
et quand les mois auront passé,
celui qui m’écoutera toujours
beaucoup se demanderont
Qui est-ce celui qui chante?

Préparez-vous les danseurs, car j’en finis avec cette année
’99 s’en va et 2000 approche

Hé, regarde, je ne dors pas ce soir
Je vais continuer à en profiter
Je vais me changer,
La fête m’appelle

En tout cas la vie est un jeu
Et nous allons continuer à jouer

Partagez cet article !
avatar

par Malexa

Esa familia a mí no me conviene – Eduardo Charón

Le October 9, 2013 dans Musique, Paroles de chanson

Esa familia a mí no me conviene – Eduardo Charón

Esa familia a mí no me conviene  – Eduardo Charón

I Coro

Esa familia a mí no me conviene
Esa familia a mí no me conviene

A la hora de tomar no inviten a don Ramón
que se pega la botella y nos quedamos sin ron
Que tampoco venga aquí su mujer doña Teresa,
Cualquier cosa le conviene sea vino, ron o cerveza

Coro

Esa familia a mí no me conviene
Esa familia a mí no me conviene

Que no venga Rafaelito, el hijo de don Ramón
que cuando se da un traguito siempre se hace el bravucón
y que no venga Consuelo, la mujer de Rafaelito
ella empieza con los celos en cuanto bebe un poquito

II Coro

Esa familia a mí no me conviene
Esa familia a mí no me conviene
El hermano de Ramón, el cuñado de Teresa,
A ese le da por ahorcarse en cuanto bebe cerveza
Al hermano de Teresa, el cuñado de Ramón
A ese no lo quiero aquí porque cuando toma
Se hace el guapetón

Coro

Esa familia a mí no me conviene
Esa familia a mí no me conviene

III Siempre cuando hay que tomar, la familia de Ramón,
Viene y hace de las suyas cuando viene el vacilón,
Uno se quiere matar el otro busca problemas,
Otro es medio ‘manganzón’ y vamo’ a cambiar el tema

Coro

Con esa familia yo no quiero na’.

Coro

Bien lejos pa’ alla’.

Coro

Bien lejos pa’ allá pa’ allá.

 Traduction :
Cette famille, je n’en veux pas - Eduardo Charón

 I Coro

Cette famille, je n’en veux pas
Cette famille, je n’en veux pas

A l’heure de l’apéro, n’invitez pas don Ramón,
qui se collera à la bouteille et nous laissera sans rhum
Qu’on ne convie pas, non plus, son épouse doña Teresa,
Elle, toute boisson lui convient: du vin, du rhum où de la bière

Coro

Cette famille, je n’en veux pas
Cette famille, je n’en veux pas

Qu’on garde loin Raphaelito, le fils de Don Ramon,
Lui, quand il boit un coup, il se met à jouer les durs
Qu’on se passe aussi de Consuelo, la femme de Raphaelito
Elle est jalouse comme une tigresse dès le premier verre

II Coro

Cette famille, je n’en veux pas
Cette famille, je n’en veux pas

Et quant au frère de Ramón, le beau-frère de Teresa,
La moindre goutte de bière lui donne envie de se pendre
Celui que je ne veux pas voir  c’est le frère de Teresa,
le beau-frère de Ramón:
Un petit coup de trop et il fait le beau gosse

Coro

Cette famille, je n’en veux pas
Cette famille, je n’en veux pas

III A chaque fois qu’il y a de quoi boire, la famille de Ramón
Vient et fait des siennes au banquet:
L’un qui veut se tuer, l’autre se cherche des ennuis,
L’autre est un peu sonné …enfin bref, changeons de sujet…

Coro

Cette famille, je ne veux rien savoir

Coro

Bien loin, loin par là

Coro

Bien loin, loin de moi

Partagez cet article !

Switch to our mobile site