Blog des élèves de l'école de danses latines Callesol
avatar

par

Stages avec Johnson Mayet le 15 novembre 2014

Le January 28, 2015 dans afro-cubain, Photos, rumba, stage

Nous étions ravis d’accueillir une nouvelle fois le maestro Johnson Mayet pour des stages de rumba et d’afro-cubain les 15 et 16 novembre avec De Cuba Pa’l Mundo.

Voici les photos de la première journée de stages :

Partagez cet article !
avatar

par

Nos élèves ont du talent – Séverine Brezel

Le January 19, 2015 dans Nos élèves ont du talent !

Troisième article de cette rubrique, nous allons aujourd’hui à la rencontre de Séverine Brezel, que nous avons accueillie pour la première fois dans nos cours en 2012. Nous espérons vous présenter prochainement ses créations en vrai, et en particulier ses bijoux !

ProfilFB

J’ai une formation artistique (les Beaux Arts d’Orléans pour être exacte), donc la création à proprement parler c’est pas tout nouveau pour moi. Ce qui l’est c’est la forme que ça a pris : qui aurait cru que j’allais un jour me lancer dans la couture et le tricot, ces trucs qu’on imagine être le loisir favori des ménagères de plus de 50 ans! (Je rappelle que je me situe plutôt dans la trentaine…).
En plus de tout ça, je fais des bijoux fantaisie depuis très peu de temps. A vrai dire, j’en ai fait il y a 2 ou 3 ans pour essayer, et l’occasion d’une vente de créatrices s’est présentée à moi en décembre dernier donc je m’y suis mise plus sérieusement ! Alors le soir et le weekend, dès que j’ai un peu de temps libre, je sors mes boites pour faire des bijoux, mon tricot ou ma machine à coudre, et zou!

La salsa c’était un peu du hasard. Je voulais une danse plutôt “facile, rapide à apprendre et où le danseur n’avait rien à faire”. C’est comme ça que je l’ai vendu à mon mari pour l’ouverture de la soirée de notre mariage. Oui je sais, honte à moi, c’était un horrible mensonge, mais ça a marché!! Quelques années plus tard j’ai choisi de m’y mettre plus sérieusement et je pratique (pas autant que je le voudrais malheureusement) depuis près de 4 ans maintenant. La salsa c’est ma bouffée de bonheur. J’aime rencontrer des gens différents, partager des émotions, rire surtout ! J’aime la complicité que l’on peut créer avec un parfait inconnu juste parce que l’on vibre tous les deux de la même passion. Et puis j’aime les challenges et danser la salsa c’est un challenge chaque fois renouvelé!

BouclesRetouchees

Partagez cet article !
avatar

par

Le mojito de Noël de Joachim “jsalsero”

Le December 22, 2014 dans calendrier de l'avent

Mojito made with rum, lime, sugar, mint, club soda, served in a tall glass.Callesol : Joachim, peux-tu nous présenter ta recette de mojito de Noël ?

Joachim : Absolument. C’est un dérivé de la recette du « meilleur mojito de Paris » (dixit le DJ grand spécialiste de la musique du monde et l’un des organisateurs historiques du renouveau salsa des années 90 à Paris, j’ai nommé Rémy Kolpa Kopoul, dit « RKK), directement apprise auprès de la barmaid de feu le restaurant Le Sud’s, rue de Charonne, dans les années 90, qui la tenait elle-même directement de Mechy, qui y organisait des soirées cubaines. Pour l’occasion et pour le côté coloré, j’ai décidé d’y ajouter du jus de fraise. C’est rouge, la couleur de Noël !

Callesol : Alors quels sont les ingrédients ?

Joachim : Il faut :

-          Du sucre en poudre (du simple sucre blanc, je recommande la marque Dadysuc pour sa rapidité de dissolution),

-          De la menthe fraîche (je recommande spécialement l’espèce mentha x piperita, dite menthe poivrée, issue du croisement entre la mentha aquatica et la mentha spicata),

-          Des citrons jaunes (pour le rapport quantité/jus, bien supérieur au citron vert, dont les qualités gustatives ne suffisent pas à combler le manque de jus),

-          Du rhum (blanc de préférence, type Bacardi ou Havana Club, à la rigueur ambré, mais sinon, dans un mojito, ce n’est pas la peine de gâcher un rhum supérieur),

-          De la glace pilée (des quantités incroyables de glace pilée !),

-          Du Perrier,

-          De l’angostura (facultatif)

Callesol : Et du jus de fraise, non ?

Joachim : Euh… ah oui, du jus de fraise !

Callesol : Comment se fait la préparation ?

Joachim : Directement dans le verre, qui doit être de type tumbler. Les proportions ne sont pas mathématiquement calculées, elles se réfèrent à la taille de verre.

-          Mettre un fond de sucre en poudre au fond du verre (pas plus d’un doigt de hauteur).

-          Verser  le jus de citron (pas plus d’un doigt supplémentaire de hauteur) et remuer pour faire fondre le plus de sucre possible.

-          Enlever les feuilles d’une ou deux tiges de menthe (garder le sommet avec les petites feuilles pour décorer à la fin) et les pilonner dans le fond du verre avec le sucre et le citron).

-          Remélanger pour faire fondre le sucre restant.

-          Remplir complètement le verre de glace pilée menu.

-          Verser le rhum presque jusqu’en haut du verre (avec la glace, la quantité de rhum n’est pas si énorme, cette recette ne doit pas être trop forte).

-          Remplir le reste du verre de Perrier (très peu, donc, juste pour le pétillant, sans noyer le reste).

-          Mélanger une dernière fois pour dissoudre le reste de ce satané sucre.

-          Verser 2 ou 3 gouttes d’angostura (facultatif, mais fortement recommandé).

-          Décorer avec le sommet d’une tige de menthe sur le dessus du verre.

-          Servir avec une cuillère à cocktail et inciter ses invités à mélanger ce foutu sucre à la c… ou une paille si ce sucre de m… n’a pas fondu.

Callesol : Et… le jus de fraise ?

Joachim : Le ?

Callesol : Le jus de fraise !

Joachim : Ah oui, bah… si vous avez des invités qui n’aiment pas le mojito… ou des enfants… c’est bon, le jus de fraise, pour les enfants, non ?

NDLR : à consommer avec modération bien sûr !

Partagez cet article !

Switch to our mobile site